Le Fracas Des Armes

Paris, Janvier 1978.

Francis Coplan est chargé de préparer la mise en place d’un dispositif politique destiné  à faire passer des messages à la jeunesse sénégalaise. Il doit s’assurer du soutien de Hussein Al Khanit, véritable patron occulte du port. Sur les conseils de Blaise Diouf, correspondant du Sdec au Sénégal, il a posé des jalons auprès de trois intermédiaires, en donnant trois adresses différentes  à Paris. C’est à celle correspondant à Madi Thiami que cela fait tilt: un homme vient proférer des menaces à peine voilées à la prétendue épouse de Francois Caulline, alias Francis Coplan. C’est une collègue du service installée là à dessein. Le même dispositif avait été mis en place dans les deux autres domiciles.

Coplan, fort de ces informations, retourne à Dakar sonder Thiami. Qui lui propose un diner avec Al Khanit au restaurant Le Lagon. A la fin du repas, c’est dans la voiture d’Al Khanit que les trois hommes raccompagnent jusqu’à son hôtel la ravissante cousine libanaise d’Al Khanit qui s’était jointe à eux. Et seul le chauffeur de Thiami est tué dans le guet-apens tendu sur la route à la voiture de Thiami où aurait du se trouver Coplan.

Thiami et Al Khanit lui ont donc indirectement sauvé la vie. Intuitivement, il leur faisait déjà confiance malgré les évènements de Paris. Il propose à Thiami de visiter ses bureaux quand il n’y aura plus personne. Fort de son expérience, Francis repère aisément mais discrètement des micros de fabrication tchèque, et un enregistreur dans le bureau du fondé de pouvoir de Thiami. Les services spéciaux sénégalais sont sollicités pour tisser une surveillance discrète autour du dénommé Lamine Dubro:  à qui les enregistrements sont-ils destinés ?

Cet article a été publié dans Afrique noire, Politique, Technique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Le Fracas Des Armes

  1. Kevin dit :

    Gros gros boulot! Bravo pour la persévérance ainsi que la qualité du travail…

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s