Coplan Connait La Musique

Paris, Novembre 1977.

Samuel Korbel est de retour  à son pied à terre parisien. Il a quelques rendez-vous d’affaires prévus prochainement à Paris. A la fin de son rendez-vous téléphonique  avec son épouse restée à Genève, il se trouve  face  à face avec un inconnu armé d’un pistolet muni d’un silencieux qui vient lui demander des comptes sur un double meurtre perpétré à Istanbul. Korbel, acculé, livre quelques noms sur la mystérieuse organisation avec laquelle il collabore en marge de ses activités déclarées. A l’issue l’inconnu maquille en suicide le meurtre de Korbel.

Francis Coplan débarque  à Genève et commence  à fréquenter le milieu professionnel de Korbel, des spécialistes en courtage industriel: à l’issue d’appels d’offres internationaux, c’est leur client qui rafle le contrat bien qu’au départ il n’était pas le mieux disant. Moyennant des commissions colossales, à l’échelle des marchés considérés.

Cet article a été publié dans Europe Occidentale, Société, Suisse, Technique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s