L Ombre Et La Solitude

Paris, Septembre 1974.

Le journaliste français Ray Falt s’est retiré en Suisse d’où il écrit des articles pour une revue politique confidentielle. De passage  à paris, son avenir professionnel bascule:

il accepte la proposition de son ancien collègue Louis Sivet pour écrire un livre ensemble sur l’état du monde, et surtout il accepte aussi la proposition de mystérieux commanditaires qui lui proposent de créer une lettre d’informations politiques, afin de diffuser ses idées, qu’ils trouvent « formidables ». Largement financée, cette lettre permettra une diffusion bien plus large de ses idées. Il convainc son camarade Louis Sivet de le rejoindre dans ce projet. Qui démarre sur les chapeaux de roues.

Sivet présente à Falt deux jeunes femmes merveilleuses, les soeurs Massardet; ils passent de formidables soirées à 4. Louis Sivet demande aux soeurs Massardet de rencontrer un de leurs amis, avec qui il souhaite discuter de cette aventure journalistique qui le questionne prodigieusement. C’est ainsi qu’un soir Sivet se rend chez les soeurs Massardel pour rencontrer Francis Coplan.

Publicités
Cet article a été publié dans France métropolitaine, Quatrième pouvoir. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s