Coplan ne lâche pas prise

Rhodes, Paques 1971.

A Rhodes, Coplan rencontre Cassandra Green. Un fonctionnaire français en vacances rencontre par hasard une jeune hippie qui traine dans le milieu beatnik de Rhodes.

Francis Coplan, agent du sdec, va collaborer avec un agent de l’organisation de Mister Black, de Londres. Il est à la recherche d’un certain Robert Heinberg. Pour ne pas griller la couverture de Cassandra, Francis doit jouer le rôle d’un touriste généreux avec une jeune femme jolie et peu farouche. Francis ne se fait pas prier, Cassandra lui plait vraiment.

Heinberg est à Rhodes. Il se fait appeler Charly, il est tout le temps fauché, alors qu’il est soupçonné de financer quantité de groupuscules subversifs, au nom de Moscou. Un concours de circonstances fait que Cassandra peut héberger dans son meublé « Charly ».

Pour Coplan, la mission se complique: Heinberg est tombé réellement amoureux de Cassandra. Parallèlement, il est en contact avec deux nouveaux venus dans le secteur, pas vraiment sympathiques.

Publicités
Cet article a été publié dans Europe Centrale, Politique, Société, Technique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s