La Pitié De Coplan

Rio de Janeiro, Novembre 1970.

Des membres étrangers du Front Populaire de Libération Nationale du Brésil prennent d’assaut le siège clandestin de la CIA à Rio, la société Interamerica Inquiry Office: algérien, portugais, italien, coréens et 2 français, Nicole et Philippe. L’opération n’a pu être empêchée par la police brésilienne, qui les surveille depuis leur arrivée au Brésil, renseignée par des informateurs à la Havane, centre de formation de l’OLAS (Organisation Latino Américaine de Solidarité) qui fédère les organisations de lutte armée d’extrème gauche en Amérique latine.

Coplan débarque à Rio pour sortir Nicole de ce guêpier. C’est la fille d’une connaissance du Vieux. Le Sdec a été prévenu par le résident du Sdec à Rio, qui est justement le chef de la section de Police en charge du groupe d’extrême-gauche.

Les américains, renseignés par un indicateur félon de la police brésilienne, prennent d’assaut une réunion clandestine du groupe pour venger leurs trois agents tués à l’Interamerica Inquiry Office, mais c’est un échec, et en plus les Brésiliens sont furieux.

Publicités
Cet article a été publié dans Amérique du Sud, Politique, Société, Technique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s