Les Rendez-Vous De Coplan

Québec, été 1970.

Youri Tatosov, agent du GRU, déserte lors du passage de son navire an Canada. Il fait contacter l’ambassade de France à Ottawa et sollicite l’assistance de Francis Coplan, agent des services spéciaux, en donnant des indices sur le sérieux de sa démarche.

Coplan débarque au Canada et prend en charge Tatosov. Ils échappent une première fois aux Russes aux trousses de leur transfuge, puis se sortent des griffes de G-men venus des Etats-Unis voisins. Doté de faux papiers, Tatosov, recherché par les Russes et la police montée du Canada, chaperonné par Coplan, quitte le pays à destination de Saint-Pierre et Miquelon en avion de tourisme. Finalement, l’ « Antilope » de 665 chevaux apponte sur le porte-avions Clémenceau, de passage en Atlantique Nord.

A bord du Clémenceau, Tatosov commence à révéler quelques informations renversantes, dont certaines concernent la sécurité des Sous-marins Nucléaires Lanceurs d’Engins français: « Votre arme de dissuasion, c’est zéro ».

Publicités
Cet article a été publié dans Amérique du nord, Arme de destruction massive, Europe Occidentale, Technique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s