Coplan Vise haut

Melun, Automne 1968.

A la Société Française de Propulsion Spatiale, on fait un test en durée réelle du moteur PH-02 de la future fusée Europa qui sera lancée depuis le tout nouveau site de Kourou en Guyane française. Le moteur a déjà fonctionné sur des tests courts. C’est un échec. Le ministère de la défense exige une enquête dans l’optique d’un sabotage.

La Dst identifie rapidement qu’un des techniciens fréquente un vietnamien qui n’a pas d’existence légale. Parallèlement, le ministère de la défense cesse de financer le projet sans interet militaire. La DST poursuit néanmoins l’enquête.

Le vietnamien est surveillé, il est assassiné à la faveur d’un rendez-vous mystérieux. Un inconnu avait été assassiné dans les mêmes conditions aux abords d’une usine de propergols solides à Morhange, au moment où le vietnamien y faisait une visite (officiellement il était représentant en matériel bureautique).

L’inconnu était une agent du BND (service de renseignements de la RFA). l’enquête se poursuit pour Francis Coplan en collaboration avec Willy Flensburg, un collègue d’outre-rhin. Ils se heurtent rapidement à un duo de tueurs, qu’ils abattent. Les commanditaires sont aux États-Unis: les deux européens s’embarquent pour la Floride en terrain ennemi, en ballade sur la bande côtière mythique: Miami, Cocoa beach, Cap Canaveral.

Publicités
Cet article a été publié dans Amérique du nord, Espace, Europe Occidentale, France métropolitaine, Société, Technique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s