Coplan Fait Coup Double

Djibouti, Aden, Printemps 1968.

Coplan fait un crochet par Djibouti avant de se rendre  à Aden.

A Djibouti, l’agitation pro indépendantiste s’intensifie jour après jour. Les tireurs de ficelles ne sont plus vraiment les Somaliens mais plutôt les Yemenites d’Aden. L’arrivée de Coplan déclenche une série d’évènements qui permet de démasquer un traitre au sein même de l’antenne du Sdec à Djibouti.

A Aden, un diplomate français, chargé de négocier des accords pétroliers avec le parti NLF, juste avant qu’il ne prenne le pouvoir au départ des britanniques a disparu pendant les troubles liés à l’indépendance. Le Flosy, parti armé par l’Egypte a contesté par les armes la prise de pouvoir du NLF, ce qui a ajouté au désordre généralisé consécutif au départ des britanniques en Novembre 1967.

Avant de partir pour Aden, Coplan propose à son ancien « collègue » en cellule de signaler par radio son arrivée à Aden ainsi que ses objectifs. Coplan gagnerait un temps considérable: avec un peu de chance, les rares personnes du NLF au courant des tractations secrètes seraient mises au courant de sa démarche et réagiraient en conséquence.

A sa sortie de l’aéroport d’Aden, Coplan est enlevé.

Publicités
Cet article a été publié dans Moyen-orient, Ocean Indien, Pétrole, Politique, Technique, Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s