FX18 Relève Le Gant

Timisoara, Avril 1967.

Le professeur Manescu a égaré son porte-documents contenant des notes top-secret, suite à une soirée passée chez des amis. C’est la police qui la lui rend le lendemain, prétendument retrouvée dans la rue par un passant. Il s’en sort bien: désormais il ne peut plus se déplacer au delà du rideau de fer. Il peut continuer à enseigner à l’université, et à effectuer ses recherches dans le domaine  bactériologique.

Coplan recoit un courrier du professeur Walcox de Chicago ( Coplan Brouille Les Cartes ). Il accepte de rencontrer un correspondant de Walcox à Paris: Le mouvement Pugwash est en danger. Des scientifiques de tous pays se réunissent pour dénoncer le danger du surarmement des grandes puissances. nombreux d’entre eux sont victimes de coincidences fâcheuses. Il n’y a pas deux cas identiques, mais désormais il leur est impossible de militer pour Pugwash, c’est le cas du roumain Manescu par exemple.

Coplan à priori ne va pas mettre en place un service de protection de Pugwash. Toutefois il accepte d’étudier un cas particulier, et d’en tirer d’éventuelles leçons. En marge du Sdec. Il obtient 10 jours de congés et part enquêter à Timisoara. Il découvre rapidement que c’est à l’instigation d’un certain Heinrich Bremer citoyen de Berlin Ouest que des proches de Manescu ont manoeuvré pour le mettre sur la touche. Fin de l’enquête, il rentre à Paris et rend compte à Hervé de Lassalle, son interlocuteur de Pugwash à Paris.

Le Vieux envoie Coplan à Berlin enquêter sur un certain Bremer qui aurait approché un scientifique français, surement une manoeuvre de Lassalle. En plus du correspondant du Sdec à Berlin, Coplan pourra compter sur l’aide du docteur Schrott, sympathisant de Pugwash à Berlin, chercheur en infra-sons, aussi bien en détection qu’en émission. Coplan tâte le terrain du coté de l’entreprise où travaille Bremer. Il est enlevé.

Publicités
Cet article a été publié dans Arme de destruction massive, Europe Centrale, Politique, Technique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s