Coplan Sur La Corde raide

Beyrouth, Septembre 1966.

Cinq politiciens arabes se réunissent secrêtement depuis des semaines: un libanais, un syrien, un jordanien, un saoudien, un kowetien. Tous détestent l’influent Riad Zeddine, libanais panarabe et extrémiste musulman. Lors de leur réunion de Septembre 66, ils décident de confier aux services spéciaux français l’organisation d’une campagne de sabotage politique destinée à l’éliminer de l’échiquier politique.

C’est Francis Coplan qui va s’y coller, à titre personnel, avec la bénédiction du Vieux. Le Sdec ne peut pas prendre le moindre risque dans la conjoncture actuelle, même si la France a subi depuis ces dernières années de sérieux revers à cause de ce Zeddine. Il a beaucoup d’autres ennemis d’ailleurs.

Coplan va s’attaquer d’abord à un neveu de Riad Zeddine. Sans emploi, ce dépravé passe toutes ses nuits au Nébo Paradise, célèbre lieu de débauche du Beyrouth by night. Consommateur de stupéfiants et d’alcools forts, il exhibe souvent le 6.35 qui ne le quitte jamais. Coplan pourra compter sur la bienveillance de tous ceux qui ont eu à pâtir de l’ambition sans limites de Riad Zeddine: directeurs de journaux, policiers, juges qui ne se dégonfleront pas , chacun dans leur domaine, le moment venu.

Le petit voyou, puis son père vont faciliter la tache de Coplan, alors que Riad est injoignable, éloigné au Caire lors d’une assemblée générale de la ligue arabe.

MAJ 21/11/2017: modifications mineures

 

 

Publicités
Cet article a été publié dans Moyen-orient, Politique, Société, Technique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s