Contacts Est-Ouest

Etats-Unis, Septembre 1966.

Un astéroide parcourt depuis la nuit des temps une orbite très elliptique autour du soleil en 392 jours. Il vient de se satelliser autour de la terre à 72000 km d’altitude, ce qui fait saliver les militaires, avant de les inquiéter: cette mise en orbite ne peut pas s’être réalisé par les seuls lois de la mécanique céleste.

L’agent Zolinski part à Moscou, et l’agent Coplan à New York. Tous deux ont la même mission: savoir qui, des russes ou des américains, a pu modifié la trajectoire de 1959-GE, alias Scipion, astéroide pesant dans le milliard de tonnes selon les calculs, afin de le satelliser artificiellement autour de la terre, ce qui semble, compte tenu de la puissance nécessaire, totalement inimaginable.

Coplan réussit à identifier un colonel travaillant dans le bureau qui, au sein du Pentagone, coordonne toutes les activités gouvernementales autour du projet « Lampadaire ». Sur le point d’obtenir des informations de la part de ce colonel, Coplan se retrouve en détention à Moscou. Les russes n’envisagent rien de moins que de l’envoyer dans l’espace avec deux cosmonautes russes dans une cellule proton placés en haut d’un lanceur.

Il leur servirait  de témoin impartial pour démontrer que les Etats-Unis violent le code de l’espace en investissant unilatéralement Scipion. Si les Etats-Unis s’entêtaient, ce serait la guerre nucléaire, les russes ne céderont pas. Coplan part à Baykonour commencer son entrainement accéléré, dans l’attente d’un hypothétique feu vert de Paris.

 

Publicités
Cet article a été publié dans Amérique du nord, Arme de destruction massive, Asie du Sud-Est, Espace, Europe Occidentale, Technique, URSS. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s