Coplan brouille les cartes

coplanbrouillelescartes1coplanbrouillelescartes4coplanbrouillelescartespp

Novembre 1961.

Le deuxième bureau achète régulièrement des renseignements à un intermédiaire en Suisse. En Novembre 1961, ce sont des plans d’origine francaise annotés en russe qui ont été achetés. Coplan est envoyé en Suisse pour remonter la filière. Il obtient non sans mal de l’intermédiaire suisse le nom d’un membre du réseau de renseignement.

En le surveillant, il découvre d’autres personnages, et près du domicile de l’un d’entre eux, il doit se débarrasser d’un homme qui semble mener la même mission que lui, sans doute pour le compte des russes. Il s’approprie ses archives codées puis rentre à Paris.

Le décryptage des archives positionne à Chicago le siège de cette organisation de trafic de renseignements entre l’Est et l’Ouest. A Prague, la purge est lancée contre le réseau. En route donc pour Chicago.

En exploitant les renseignements des russes Coplan va faire des progrès considérables dans son enquête, qui va avoir une issue surprenante.

MAJ 22/12/16:  Correction datation

Publicités
Cet article a été publié dans Amérique du nord, Europe Centrale, Europe Occidentale, Technique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s