Information contre X

Information Contre X 1Information Contre X 3Information Contre X BD1Information Contre X BD2

Une société d’assurance-vie de Bâle (Suisse) signale au 2ème bureau les agissements d’une officine basée au Liban avec qui collaborait un assuré français décédé … prématurément.
Après autopsie, la péritonite n’était pas accidentelle. L’enquête va commencer au Caire, en Egypte, puis à Casablanca, avant de se fixer à Beyrouth. Hébergés chez un agent retraité du deuxième Bureau (un as, donc), Coplan et Masson doivent retrouver la trace de survivants de cette officine, ces anciens membres meurent généralement de mort violente. En arrivant au Liban, Coplan apprend que l’un des survivants est mort dans un accident de la route. En allant faire un tour autour du domicile d’un autre, Francis échappe de peu à des tireurs en voiture. Il se rend enfin à la dernière adresse de cette officine, provoque l’arrivée d’un comité d’accueil, puis les prend en filature. Pour connaitre la suite de cette aventure dans le Liban de la fin des années 50, il faudra lire « Information contre X ».

Publicités
Cet article a été publié dans Afrique du Nord, Moyen-orient. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s