Etau sans pitié

EtauSansPitié1EtauSansPitié2EtauSansPitiéCoplanPrendDesRisquesEtauSansPitiéBD

Le dénommé Georges Ronchon a été dénoncé par son ex-femme: il trahit son pays. Au lieu de prendre quelques jours de vacances bien mérités, Coplan doit aller sonder cette femme. A Nice. Ronchon est un espion, certes, mais au profit de qui: Mystère.
Le ma‡‡con du coin est surpris par Francis Coplan et André Fondane, son équipier sur cette affaire, en train de sonder la cave de la villa de Ronchon. Après quelques sondages, on retrouve le cadavre de Ronchon camouflé dans un mur de ciment encore frais. Coplan fonce chez la maitresse de Ronchon à Lyon, pour la mettre en sécurité. Elle lui révèle qu’il est sur la piste d’anciens agents de l’Abwehr, qui ont échappé aux représailles de la fin de la 2ème guerre mondiale.
Ce qui est rigoureusement démenti par les archives du 2ème bureau.
Après le suicide d’un superviseur du réseau, et la réanimation d’un autre agent au thyratron-stimulator, Coplan va réussir à remonter jusqu’au chef du réseau.

Cet article a été publié dans France métropolitaine. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Etau sans pitié

  1. fondane dit :

    adapter au cinéma sous le titre coplan prend des risques réalisé par maurice labro avec dominique paturel qui incarne un francis coplan meilleur que henri vidal dans( action immédiate) du meme réalisateur

    J'aime

    • laurent CIOLFI dit :

      Tout à fait d’accord avec fondane.
      Dominique Paturel incarne avec maestria un Coplan avec de subtiles nuances : un tantinet frondeur, un brin goguenard, souvent « cassant » dans le ton…et j’en passe…
      Un Coplan au physique peut-être moins « imposant » que son modèle littéraire (n’en déplaise à ce journaliste du Canard Enchaîné auteur d’un article mesquin sur le sujet à l’époque).
      Cela le rend justement plus conforme à un agent secret censé passer inaperçu dans la foule.
      Le charisme lui, est bien là. Il irradie le personnage.

      A ce propos une petite anecdote : j’ai eu dernièrement l’acteur au téléphone (un véritable gentleman soit-dit en passant) et il m’avoue n’avoir jamais eu l’occasion d’avoir entre les mains le dossier de presse du film.
      Ni une ni deux, je lui envoie par la poste mon (devenu très rare) exemplaire afin qu’il puisse en prendre connaissance.
      Il me le retourne quelques temps plus tard avec (outre ses remerciements) deux superbes photos de tournage (avec en prime une dédicace à mon nom) ou figurent lui-même et l’acteur asiatique qui combat coplan au corps à corps peu avant la fin du film (dont je n’ai malheureusement pas noté le nom malgré le fait que monsieur Paturel me l’ait communiqué).
      A ce propos, la scène en question a demandé cinq jours de tournage.
      Et trois mois d’entrainement physique intense avec l’entraîneur de l’équipe de France de judo-jujitsu et l’acteur cité plus haut également un maître de la discipline.

      Nota : il m’a également indiqué avoir lu TOUS les Coplan avant le tournage du film.
      Son interprétation à été préparée, étudiée, dans les moindres détails.
      Ceci explique cela…

      J'aime

  2. kevin dit :

    J’en apprends décidément beaucoup sur mon personnage de fiction favori par votre biais Laurent.
    Je vois aussi que vous êtes un véritable « passionné » (tout comme moi).
    Merci aussi pour les précisions sur le film « Etau sans pitié » ainsi que sur les anecdotes de Mr Paturel.Le fait qu’il ait lu tous les Coplan avant son interprétation démontre une grande implication (connaissance du personnage…etc…), et me donne encore plus envie de voir ce film!

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s