Equipe Spéciale

equipespecialebd

La presse se fait l’écho d’interceptions spectaculaires d’agents de renseignements en possession de documents secrets de l’OTAN, très certainement destiné à l’URSS. Le roman commence par le déroulé d’une chasse à l’homme commencée à Liège et qui se finit à quelques centaines de mètres de la frontière Allemande.

Francis Coplan est donc dépéché d’urgence en Belgique pour remonter la filière. A Anvers donc, il s’aperçoit très vite que la filière se scinde en deux voies parallèles, l’une passe par un coffre du crédit Lyonnais, l’autre oblige Francis à fréquenter le « Bagatelle », un de ces célèbres bars qui à l’époque abritait des maisons closes. Et ses occupantes: Hélène, Lulu, Gaby, et Madame Françoise, la patronne.

Assisté par l’agent spécial Katz, de la CIA, détaché auprès de l’OTAN, Coplan va secouer tout ce beau monde. Par bateau, l’une des filières achemine des documents en Allemagne au siège d’un groupuscule nationaliste regroupant d’anciens nazis. Pour l’autre filière, c’est le gynécologue de Hélène qui fait de temps en temps un voyage en Allemagne jusqu’au siège d’un groupuscule pro-soviétique.

L’organisation travaille au profit de deux camps opposés. C’est une de ces nombreuses officines privées d’espionnage, scientifique, économique, politique, qui ont été crées après la deuxième guerre mondiale.

La déroute de l’Allemagne a mis sur le carreau de nombreux spécialistes dans tous les domaines. Les spécialistes en fusées (comme Von Braun) ont été récupérés par les américains, Les atomistes par les russes, les chimistes par les français. Certains agents de renseignements ont été repêchés (Klaus Barbie par exemple), mais de nombreux agents de renseignement travaillant au profit de l’Allemagne, se sont retrouvés sur le carreau. Des officines privées ont donc été créées, travaillant exclusivement au profit d’un camp, ou bien au profit du plus offrant, ou même vendant les mêmes informations à des clans opposés. Francis Coplan va souvent se retrouver confronté à ce type d’organisation.

Page 6, on lit copyright 1953.
Pourtant Francis Coplan se déplace en DS.
C’est un roman d’espionnage ou de science fiction ?

En Lisant attentivement:
Page 31, Coplan: »Nous sommes toujours en liaison avec l’OTAN ? »
Page 32, le Vieux: »Evidemment. Jusqu’à nouvel ordre, nous faisons toujours partie de l’alliance atlantique, que je sache? »

De Gaulle, assez fâché avec les américains, décide que la France quitte le commandement intégré de l’OTAN en 1966. Les bases de l’Otan en France vont fermer, les officiers français quittent l’état major. Le siège même de l’Otan quitte Paris pour Bruxelles. En 1968, pour l’anecdote, dans le film « le cerveau » de Gérard Oury avec Jean-Paul Belmondo, Bourvil, David Niven … deux équipes concurrentes essaient de s’approprier les fonds secrêts de l’OTAN pendant leur transfert en train entre Paris et Bruxelles, en appliquant la même méthode que l’attaque du train Glasgow-Londres, quelques années plus tôt.
Et page 5, nouvelle édition (achevé d’imprimer le 25 Mai 1968)

On comprend mieux pourquoi Francis peut se déplacer en DS dès 1953.
Je ne rappelerai jamais assez au lecteur, que si il souhaite se replonger dans le contexte historique exact, il lui faudra se procurer l’édition originale et non une réédition qui aura été retouchée avec plus ou moins de bonheur. Je me rappelle Francis Coplan se déplacer en Corse dans une improbable Peugeot 603. Sans doute une 403 qui à la fin des années 60, méritait un coup de jeune. La machine à écrire à fourcher, et la moderne 404 souhaitée est apparue sous la forme d’une 603.

MAJ 14/04/2015 : Présentation Couvertures

MAJ 21/02/2017: Couverture BD et divers

Publicités
Cet article a été publié dans Europe orientale, Technique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s