Coplan Attire La Foudre

Téhéran, Mars 1975

Coplan a obtenu un rendez-vous avec le docteur Nakabar, directeur de la Commission Nationale de Planification et d’Equipement en Iran. Directeur commercial de la société Cophysic pour les iraniens, mais bien en mission pour le Sdec.

Il est là pour sonder ce docteur Nakabar, suspecté de jouer un rôle important dans la mystérieuse Organisation pour la Justice et l’Unité du Monde Islamique. Il profite du  lapin que lui a posé Nakabar pour traiter de salauds Nakabar, son adjoint et tous les perses de l’univers. On va bien voir de quoi Nakabar est capable.

Publicités
Publié dans Moyen-orient, Pétrole, Politique, Technique | Laisser un commentaire

La Java De Coplan

Djakarta, Mars 1975

Trois des quatre têtes du réseau français en Indonésie ont été arrétées par le Kopkamtib, service paramilitaire chargé de la sécurité intérieure du pays. Les trois sont soumis à des séances de torture scientifique coordonnées par le commandant Rohani.

Ils lâchent petit à petit des informations sur le réseau, tandis que Francis Coplan, André Fondane et Jean Legay ont débarqué en Indonésie et taté le terrain. Ils ont réussi à entrer en contact avec le quatrième pilier du réseau, Marcel Gourpin, qui n’a pas été arrêté.

Publié dans Ocean Indien, Politique, Société, Technique | Laisser un commentaire

La Peur des Autres

Metz, été 1974.

Le contingent 74/04 du 23eme régiment d’infanterie de Metz finit ses classes. Ce sont ces appelés du contingent qui sont appelés un matin d’Aout afin d’établir un cordon de sécurité autour d’un objet volant non identifié qui vient d’atterrir à une vingtaine de kilomètres de leur casernement.

Et ce sont ces mêmes soldats qui se font tirer dans le dos par des assaillants arrivés en ailes delta venus pour détruire la soucoupe autour de laquelle est justement en train de fureter Francis Coplan qui essaie d’établir le contact avec ses occupants potentiels.

Publié dans Arme de destruction massive, Espace, Europe Occidentale, Politique, Technique | Laisser un commentaire

L Ombre Et La Solitude

Paris, Septembre 1974.

Le journaliste français Ray Falt s’est retiré en Suisse d’où il écrit des articles pour une revue politique confidentielle. De passage  à paris, son avenir professionnel bascule:

il accepte la proposition de son ancien collègue Louis Sivet pour écrire un livre ensemble sur l’état du monde, et surtout il accepte aussi la proposition de mystérieux commanditaires qui lui proposent de créer une lettre d’informations politiques, afin de diffuser ses idées, qu’ils trouvent « formidables ». Largement financée, cette lettre permettra une diffusion bien plus large de ses idées. Il convainc son camarade Louis Sivet de le rejoindre dans ce projet. Qui démarre sur les chapeaux de roues.

Sivet présente à Falt deux jeunes femmes merveilleuses, les soeurs Massardet; ils passent de formidables soirées à 4. Louis Sivet demande aux soeurs Massardet de rencontrer un de leurs amis, avec qui il souhaite discuter de cette aventure journalistique qui le questionne prodigieusement. C’est ainsi qu’un soir Sivet se rend chez les soeurs Massardel pour rencontrer Francis Coplan.

Publié dans France métropolitaine, Quatrième pouvoir | Laisser un commentaire

Au Nom Des Victimes

Zurich, 1971.

Trois terroristes lancent des bombes incendiaires dans un avion de la Panam en partance pour Londres, puis s’enfuient en détournant un avion de la Lufthansa.

3 ans plus tard à Orly. Dans l’aérogare, deux japonais et un de leurs amis sont abattus à bout portant par un citoyen britannique qui se suicide aussitôt. Justice est faite: un proche de victimes de l’attentat de Zurich vient d’abattre les auteurs de cet attentat.

Mais comment ce simple citoyen britannique a-t-il pu obtenir des informations sur ces terroristes completement perdus de vue par les autorités depuis l’attentat ? C’est ce qu’est chargé de  découvrir Coplan en partance pour Londres.

Publié dans Arme de destruction massive, Orient, Politique, Société, Technique | Laisser un commentaire

Les Cibles De La Nuit

Beyrouth, Octobre 1973.

Coplan est le nouveau chauffeur du cheikh Omar Al Naffir, probable futur héritier de l’actuel émir de Barham. Il a déjà échappé à deux tentatives d’assassinat. Par l’intermédiaire d’un diplomate français et des autorités libanaises, le cheikh a obtenu l’envoi d’un spécialiste du Sdec. A Beyrouth, il représente Barham à L’OPAEP, l’Organisation des Pays Arabes Exportateurs de Pétrole.

Le cheikh a été formé en occident, il est de tendance plutôt libérale, il est donc la cible naturelle de tous les extrémistes du monde arabe, ils sont nombreux et déterminés. Parmi eux, Adib Fakhar, leader du MNPN (Mouvement Nationaliste de la Palestine Nouvelle), qui a juré que lui vivant, Al Naffir ne monterait jamais sur le trône de Barham. Mais le cheikh bénéficie de l’aide de divers alliés de circonstance plutôt inattendus.

MAJ 20190802: Divers

Publié dans Moyen-orient, Pétrole, Politique, Technique | Laisser un commentaire

Ecueil à Recife

Récife, 1973

Richard Lambert vient de mourir brulé vif dans un accident de voiture. Il était le président fondateur de la Caplindels, une société industrielle spécialisée dans les applications de l’énergie solaire. Cela tombe mal car les ennuis s’accumulent.

La société est à la pointe dans les technologies solaires en cette période de tensions sur le prix du pétrole. Mais la recherche coute cher, et les clients ne sont pas assez nombreux pour renflouer les caisses. Il faut trouver rapidement 500’000 dollars pour éviter la faillite. Le caissier vient de se faire braquer en revenant de la banque avec la paie du mois en liquide. 300000 cruzeiros se sont envolés et le garde du corps a été abattu. Il y a bien une grosse commande des japonais, mais leur avance n’est pas suffisante.

C’est alors que débarquent cinq hommes, des français bâtis comme des rugbymen. Ils ont été prévenus par le notaire parisien, lui-même avisé par Mme veuve Lambert depuis Récife de la mort de son mari. Leur porte parole est Francis Coplan.

Publié dans Amérique du Sud, Pétrole, Technique | Laisser un commentaire