Dans L Oeil Du Cyclone

Le Caire, Aout 1983.

Mustafa Khalany dirige un conglomérat industriel égyptien. Il est aussi une personnalité éminente de la confrérie des Frères Musulmans, dont son père fut l’un des fondateurs. Un ami fonctionnaire bien informé l’avertit que les militants des « Milices de l’Islam » ont décidé de l’éliminer.

Le tueur désigné, mis sous surveillance, est discrètement éliminé. Mais les Milices de l’Islam ne renoncent pas et veulent s’attaquer à tous les membres du clan Khalany. Mustafa va s’éloigner du Caire, l’Egypte va s’assurer de la sécurité de ses trois frères, et sollicite la France pour assurer la sécurité de la soeur cadette, exilée à Paris. Zohra Khalany, 26 ans, licenciée en Lettres à la Sorbonne, convertie au catholicisme, chaste rigoureuse. C »est Francis Coplan qui est chargée de sa protection.

C’est Alain de Favre-Léville, diplomate au quai d’Orsay, et à l’occasion honorable correspondant du Sdec, qui va présenter Coplan à Zhora. Sa fille cadette Albine est la meilleure amie de l’égyptienne. Direction Antibes où l’un des frères Khalany, Abdel, a établi ses quartiers, Zohra y réside depuis quelque temps. Abdel est promoteur immobilier, mais dispose depuis longtemps déjà de son propre garde du corps.

Publié dans France métropolitaine, Moyen-orient, Politique | Laisser un commentaire

L’Odeur Exquise Du Dollar

Paris, 1982.

Marco Morelli a rendez-vous avec Lisa Moolen dans une brasserie à Montparnasse. Ils travaillent tous les deux pour l’organisation, qui s’occupe de trafic d’armes. Mais Lisa ne vint pas. Ni le premier soir, ni le deuxième soir, le dernier soir de rappel, c’est la police qui est au rendez-vous.Lisa a été assassinée dans sa chambre d’hotel, et un coup d téléphone anonyme a impliqué Marco dans le meurtre.

En perquisitionnant le logement belge de Lisa,la police belge trouve des photos. A partir de ces photos, on prend d’abord contact avec germaine, une amie d’enfance de Lisa, puis à Enrico Dallabella, antiquaire à Rome.

Francis Coplan débarque à Rome, drague Maria, l’employée du magasin d’antiquités: le vraisemblable commanditaire de Dallabella doit être un certain Osman Hosmala. Dallabella ne va rien dire à son sujet, il vient justement d’être renversé par une voiture à Milan.

Publié dans Antilles, Europe Occidentale, Politique, Technique | Laisser un commentaire

Un Piège En Asie

Bruxelles, Septembre 1982.

Karel Bolek est détenu dans une prison belge depuis 3 ans. Le général Tarek son chef au VKR (service de renseignements tchécoslovaque) a organisé un échange de prisonnier avec les occidentaux: Bolek contre un agent britannique. Bolek, avant de peut-être refaire sa vie avec Marita Daska, a juré de se venger du responsable de son arrestation: Francis Coplan. A toutes fins utiles, Coplan est mis en congé (avec solde) du Sdec, c’est Le Vieux qui s’est arrangé pour se « faire imposer » cette mesure. Dans cette période trouble d’alternance avec la gauche au pouvoir, Coplan a un profil trop exposé.

Coplan va rencontrer Marita Daska à Bruxelles, elle doit convaincre Bolek de renoncer à un duel à mort avec Coplan. C’est Daska qui avait été chargée d’approcher Bolek par le Sdec, mais c’est Marita qui est tombée amoureuse de Karel, prise à son propre jeu. Mais ça, Karel ne le sait pas.

De son côté, Bolek a recouvré la liberté à Genève, puis rapatrié à Prague, logé par le DKV dans un immeuble de la rue Spaléna. A son retour, après une longue promenade sans but dans Prague, Karel fait la rencontre de Anna Polizak, 23 ans, jeune recrue du DKV , c’est elle qui est chargée de remonter le moral du camarade Bolek pour sa première soirée d’homme libre.

Publié dans Asie du Sud-Est, Politique | Laisser un commentaire